Priyanka Chopra

Priyanka Chopra, la beauté indienne à la conquête d’Hollywood

Quel est le point commun entre Miss Monde, le New-York Times, l’Unicef et Hollywood ? Vous ne devinez pas ? L’actrice indienne Priyanka Chopra est Miss Monde 2000, écrit des tribunes au NY Times et est ambassadrice de bonne volonté auprès de l’Unicef. Non seulement elle est belle, mais elle a aussi un cerveau !

Mannequin, chanteuse et ambassadrice pour l’Unicef, Priyanka Chopra entame une nouvelle étape de sa carrière. Bollywood l’a fait connaître à des milliers fans de cinéma indien, elle vise maintenant l’Amérique où elle a réussi à décrocher le rôle principal dans une série à succès « Quantico ». La belle y incarne un agent du FBI soupçonné d’être le cerveau de la plus grosse attaque terroriste dans l’Amérique post 11 septembre.

Mère Theresa et Sofia Loren

Élevée dans une famille de scientifiques (ses deux parents étaient médecins dans l’armée indienne), Priyanka Chopra pensait suivre les pas de ses parents mais la découverte du théâtre durant sa scolarité et l’élection de Miss Monde en 2000 en ont décidé autrement. Couronnée à l’âge de 18 ans, elle devient la cinquième Miss India à remporter le titre suprême. Pour l’anecdote, elle a failli passer à côté de la couronne. Lorsqu’on lui a demandé quelle personne vivante elle admirait le plus, elle a répondu Mère Teresa. Problème, cette dernière était décédée trois ans plus tôt ! C’est en 2010 que l’actrice est promue ambassadrice de bonne volonté pour les droits des enfants et des adolescents à travers le monde. Elle fut le premier modèle indien à poser pour la marque Guess. Inutile de préciser qu’avec ses yeux de chats et sa bouche pulpeuse, Priyanka Chopra n’allait pas rester longtemps dans l’ombre. En 2013, elle pose pour la célèbre marque de prêt-à-porter Guess. Le patron de la griffe, Paul Marciano dira même d’elle, qu’elle est la nouvelle Sofia Loren.

Un cerveau et une voix

Priyanka Chopra enregistre sa première chanson en 2002, Ullathai Killadhe pour le film tamoul Thamizhan. Elle préfère se concentrer sur sa carrière cinématographique et refuse par la suite d’autres propositions. En 2011, elle signe un contrat avec Universal Music Group ce qui lui permet de sortir deux singles dont les paroles sont en anglais : In My City avec le rappeur Will.i.am en 2012 et Exotic avec le rappeur Pitbull l’année suivante. En 2014, Priyanka Chopra écrit une tribune dans le New York Times suite à la remise du prix Nobel de la Paix à la jeune Malala. Elle y évoque l’importance de l’éducation des filles en Inde, notamment, mais aussi de son expérience vécue aux côtés de ses parents, médecins, qui ont décidé de lui ouvrir les yeux sur la condition des filles dans son pays à l’âge de neuf ans.

L’actrice fête cette semaine ses 34 ans et son prochain projet n’est autre que sa participation au remake cinématographique de la série des années 80 « Baywatch » qui a vu la côte de popularité de Pamela Anderson exploser. Au Café Bollywood on est fier de pouvoir vous présenter un des joyaux que « le sous-continent » possède, un parmi des milliers d’autres !

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *